[Covid-19] : La lecture comme remède

En ces temps de confinement, la solitude peut faire son apparition. Les seniors et résident.e.s d’EHPAD se retrouvent impuissant.e.s face à l’imposition de cette situation inédite. Bien que prioritairement touchés par l’isolement, les seniors ne sont pas les seuls à devoir affronter cette absence soudaine de lien social. En effet, un grand nombre d’étudiant.e.s découvrent la difficulté d’une mise en quarantaine avec soi-même.

C’est ainsi qu’est né, le 15 mars 2020, le collectif Lire & Relier, fondé par Régine Detambel, écrivaine et bibliothérapeute. Ce collectif a pour ambition d’aller au-delà des barrières imposées par la distanciation sociale, par le simple pouvoir des mots.

Comédien.ne.s, journalistes, art-thérapeutes ou psychologues se réunissent pour offrir une demi-heure d’échange hebdomadaire aux personnes isolées.

A raison d’une à deux fois par semaine, ces amoureux.ses des textes interviennent auprès de chaque personne qui ressent le besoin d’oublier le poids de cette solitude forcée.

Avec la littérature et la solidarité pour seuls mots d’ordre, ce réseau propose des lectures par Skype, téléphone ou encore WhatsApp.

Si les EHPAD et les établissements de Soins de Suite et Réadaptation sont les principaux lieux visés, les patient.e.s des institutions dédiées aux soins et les particuliers peuvent également se voir attribué.e.s un.e lecteur.rice pour permettre une présence régulière et un rendez-vous quotidien sur le calendrier.

Déjà rejoint par des agent.e.s du réseau biblio.gironde ou des artistes francilien.ne.s, Lire & Relier, anciennement appelé les Coronalecteurs, mène à bien sa mission d’intermédiaire entre les lettres et l’être.

Description de l'expérimentation
Confiné.e.s mais relié.e.s 

Le confinement peut entrainer une hausse de personnes isolées, pour agir face à la solitude, Lire & Relier. 

Découvrir le collectif